Passer au contenu principal

Amplifier la valeur de l’automatisation avec IPaaS

L’intégration d’entreprise devient rapidement l’automatisation d’entreprise, traditionnellement, les projets de transformation se concentrent énormément sur l’intégration, le flux de données entre les applications A, B et C. Cela se traduit par des programmes de transformation informatiques lourds dans lesquels les spécialistes de l’intégration sont tenus d’initier des changements techniques importants et complexes afin que l’entreprise puisse réaliser une expérience véritablement connectée. Bien qu’il existe de nombreuses réussites avec cette approche, le temps nécessaire peut souvent être trop long et le résultat peut rapidement devenir un héritage.

Entrez dans l’automatisation, l’automatisation implique l’intégration de données, mais change l’orientation vers un processus métier ou un workflow complet. Par exemple, une initiative d’automatisation pourrait se concentrer sur l’automatisation des cas d’utilisation suivants :

  • Découvrez quand les acheteurs précédents changent de rôle et contactez-les automatiquement.
  • Découvrez des prospects via les données d’intention et engagez-les automatiquement.
  • Exploitez les données d’utilisation des produits pour identifier les opportunités de ventes croisées et contactez-les automatiquement

Focus sur l’automatisation et l’intégration

En faisant focus sur l’intégration, ces cas d’utilisation peuvent être réalisés avec quelque chose comme une intégration de Marketo à Salesforce ou une intégration plus générale de CRM à ERP, mais cela fournit une partie du parcours et entraînerait probablement un temps et un coût importants pour des outils hautement spécialisés. ressources techniques. Même lorsqu’elles sont terminées, il est probable que les employés aient besoin d’agir sur le résultat des intégrations afin d’atteindre l’objectif commercial souhaité. 

L’automatisation met le processus entre les mains d’un personnel davantage axé sur l’entreprise, en concevant des processus basés sur la connaissance des comportements des clients et des opérations commerciales courantes, conduisant à des résultats plus intelligents dans un délai beaucoup plus rapide.

L’automatisation a toujours été motivée par un besoin de réduire les coûts d’exploitation afin d’augmenter les bénéfices. Une quantité importante de temps des employés peut être consacrée à des tâches telles que l’intégration d’un nouvel employé ou l’acheminement de prospects, et à un niveau technique beaucoup plus simple, l’exportation quotidienne de données à partir de bases de données.

Il existe toujours un désir d’utiliser l’automatisation pour ces choses et de réduire les coûts d’exploitation, mais l’automatisation intelligente est de plus en plus guidée dans une perspective plus compétitive.

Les organisations qui peuvent offrir des expériences client fluides et intégrées ou tirer parti de l’intelligence pour adapter les opérations en temps réel, ont un avantage concurrentiel important. L’automatisation intelligente joue un rôle clé pour y parvenir.

Vous connaissez peut-être déjà une expérience d’achat en ligne où vous laissez un article dans le panier pour être rappelé plusieurs jours plus tard par e-mail que vous l’avez fait. C’est un exemple parfait d’automatisation intelligente et de la façon dont elle peut différencier les organisations en concurrence dans le même espace. Si vous êtes une entreprise de vente au détail qui essaie maintenant d’effectuer une transformation numérique via des voies traditionnelles, il est probable que vous aurez déjà perdu au moment où l’initiative sera livrée.

Les organisations concurrentes utilisant des plateformes d’automatisation axées sur l’expérience de l’acheteur et la maximisation des ventes auront déjà volé une marche au moment où quelque chose est livré.

Comment les organisations abordent l’automatisation

Solutions RPA (Robotic Process Automation)

De nombreuses organisations se tournent immédiatement vers les solutions RPA (Robotic Process Automation) et bien que cela semble être l’approche logique, cela dépend vraiment de l’organisation et des niveaux de maturité numérique.

Une considération majeure devrait être de savoir si la RPA est considérée comme une initiative tactique en silo ou comme faisant partie d’une stratégie holistique plus large. D’un point de vue tactique, une solution spécifique à la RPA peut être la plus rapide pour démarrer, bien que les avantages puissent souvent être rapidement compromis par un manque de stabilité et des frais généraux opérationnels importants. Il y a aussi la prolifération des données à considérer, les initiatives tactiques dans cet espace peuvent souvent trop se concentrer sur le résultat et pas assez sur la gouvernance et les normes des données.

Middleware de messagerie pour l’automatisation des processus

Une autre approche courante consiste à utiliser un middleware de messagerie traditionnel pour automatiser les processus. Alors que les technologies de cet espace ont la capacité de déplacer des données en fonction de certains déclencheurs, cela laisse en grande partie la solution entre les mains des services techniques. Cela peut être surmonté initialement avec un alignement commercial et technique étroit, bien que sur le plan opérationnel, lorsque les processus commerciaux changent, il n’est pas toujours possible de s’appuyer sur des experts en intégration pour développer les changements requis dans des délais acceptables.

Les applications

L’approche la plus courante (bien que pas toujours consciente) consiste peut-être à utiliser des applications logicielles pour exécuter des processus entiers auxquels la solution n’est pas réellement destinée.

On peut soutenir que cela pourrait être considéré comme l’approche la plus réussie car cela se produit partout et du point de vue d’un utilisateur professionnel, il y a peu d’inconvénients. Cependant, d’un point de vue opérationnel, cela peut entraîner des frais généraux importants et une prolifération de données qui deviennent difficiles à gérer. Souvent, le plus gros problème visible est la personnalisation d’une application pour permettre un processus de bout en bout conduisant à des instabilités au sein de l’application. Les correctifs et les mises à jour nécessitent désormais un scénario de test différent, avec des résultats mitigés et les fournisseurs trouvent souvent ces personnalisations extrêmement difficiles à prendre en charge.

Quelle est la meilleure approche : l’automatisation avec IpaaS

Bien, il n’y a pas de meilleure approche, il s’agit de ce qui est bon pour l’organisation et de ce qui offre de la valeur. Cependant, l’approche la plus réussie que nous ayons vue au cours des 2-3 dernières années consiste à utiliser des solutions iPaaS (Plateforme d’intégration en tant que service) modernes pour consolider l’intégration et l’automatisation en une seule plateforme.

Avantages de l’automatisation au sein d’une solution IpaaS

En utilisant les solutions iPaaS, les organisations peuvent toujours être aussi rapides à commercialiser que des outils RPA spécifiques, mais sans bon nombre d’inconvénients. Une solution iPaaS est vraiment une approche stratégique, ce qui signifie que les préoccupations concernant les silos de données et la gouvernance sont atténuées.

La plupart des solutions iPaaS ont désormais évolué vers des plateformes low code/no code, ce qui signifie que l’exigence d’un spécialiste de l’intégration pour mettre en œuvre et maintenir les processus métier n’est plus là.

Les solutions iPaaS se développent encore plus dans le domaine de l’automatisation avec des outils tels que le Workbot de Workato, qui est un bot d’entreprise pour Slack. Cela permet essentiellement à Slack de piloter l’automatisation des messages, parfait pour quelque chose comme le support ou les flux de vente et de marketing. Il existe également des robots similaires pour Microsoft Teams et Facebook Workplace.

Un autre avantage de l’automatisation au sein d’une solution iPaaS est que les défis tels que l’évolutivité et les performances ont déjà été résolus. Fournir une solution stratégique pour l’intégration d’entreprise signifie que de nombreux besoins au niveau de l’entreprise tels que l’évolutivité, la sécurité, la disponibilité et les performances sont inhérents à ces plateformes et sont exploités dans les capacités d’automatisation.

Bien que nous pensons qu’il existe un argument convaincant pour tirer parti de l’automatisation au sein des offres iPaaS, il doit être abordé de la bonne manière. Nous ne parlons encore ici que de technologie, afin de développer une véritable capacité, nous devons considérer les personnes et les processus impliqués. Cela peut être l’un des défis d’avoir une plateforme unique car il y a plusieurs préoccupations, parties prenantes et perspectives à aborder. Les exigences d’un développeur d’intégration pour les intégrations backend SAP vers Salesforce et les exigences d’un utilisateur métier pour automatiser les activités de génération de leads sont susceptibles d’être très différentes.

Nous pensons cependant qu’avec des technologies telles que Workato et Dell Boomi, cela peut être facilement atteint. Une technologie iPaaS telle que celles mentionnées, offre en fait la possibilité de séparer ces préoccupations. Les intégrations backend peuvent toujours être développées en même temps que les recettes ou les flux peuvent être implémentés par des utilisateurs métier ou des « intégrateurs citoyens », permettant essentiellement deux vitesses de développement au sein d’une même plateforme.

La clé est de planifier le cadre de gouvernance et les politiques associées à l’avance pour permettre aux utilisateurs professionnels ou aux intégrateurs citoyens d’automatiser librement sans se soucier des problèmes de sécurité ou de données. Les utilisateurs connaissant les opérations commerciales et les parcours clients doivent avoir la capacité d’exploiter la plateforme avec le moins de frictions possible pour réaliser rapidement des avantages et trouver des moyens nouveaux et innovants d’offrir de meilleures expériences. Cela ne veut pas dire qu’il ne devrait y avoir aucun contrôle, il s’agit des bonnes personnes qui conçoivent le modèle de fonctionnement approprié afin que la valeur puisse être réalisée sans contraintes inutiles.

Conclusion

Donc, pour conclure, l’automatisation d’entreprise devient rapidement une partie extrêmement importante de la transformation numérique et est largement considérée comme une évolution de l’intégration d’entreprise. Bien qu’il existe toujours un besoin d’intégration d’entreprise, l’accent est mis sur l’automatisation, et plus particulièrement sur l’automatisation intelligente. Cela peut être un facteur de différenciation clé dans les organisations modernes et deviendra bientôt une attente minimale.

Il existe de nombreuses approches de l’automatisation d’entreprise, chacune avec ses forces et ses faiblesses. Chez Chakray, nous pensons que les solutions iPaaS modernes cochent le plus de cases dans cet espace. Avoir les bases de l’intégration d’entreprise signifie que les technologies ont les bases en termes de mouvement et de gestion des données, avec des défis d’évolutivité, de performance, de capacité et de disponibilité déjà résolus.

Des technologies telles que Dell Boomi et Workato sont en tête dans ce domaine et sont de plus en plus adoptées à des fins d’intégration et d’automatisation.

L’utilisation d’une technologie iPaaS pour l’automatisation permet la consolidation au sein d’une plateforme unique permettant aux utilisateurs techniques de poursuivre les intégrations techniques tout en permettant aux utilisateurs non techniques de tirer parti des pratiques et principes établis pour générer rapidement de la valeur. L’intégration à faible code/pas de code dans les plateformes iPaaS établies permet aux utilisateurs professionnels de créer facilement des processus numériques, tout en restant dans un environnement contrôlé.

Il est cependant important que la pratique d’automatisation soit considérée dans son ensemble, en tenant compte des personnes et des processus impliqués pour assurer une capacité durable qui peut être mesurée et développée en maturité.